Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 novembre 2011 1 14 /11 /novembre /2011 19:11

Polémique ces jours-ci autour du fait qu'un goupe (Karkwa pour ne pas le nommer) dit "alternatif" (faudra que je me fasse expliquer ce terme) a signé une entente avec Coca-Cola pour que cette compagnie puisse utiliser une musique pour leur publicité.

 

Loin de moi de vouloir leur jeter quelque pierre que ce soit, je connais trop bien la difficulté de vivre de sa musique. Un léger (on ne parle pas de millions ici...) surplus pour arrondir les fins de mois souvent difficiles est toujours le bienvenue. 

 

On se rappellera de Pierre Falardeau qui participa à Star Académie, entreprise critiquable sous certains aspects, suscita également une polémique.

 

je crois qu'il est impossible de ne pas être "corrompu" dans le système tel que nous le concevons et le vivons. Mon saxophone (1926) a été fabriqué avec du métal qui provient de mines en Afrique du Sud, probablement extrait par des travailleurs exploités honteusement. Les bananes que l'on mange et qui proviennent de pays où l'utilisation de pesticides rend les ceuilleurs stériles, les chaussures que l'on porte, les ordinateurs que l'on utilise, le journal lu...La liste est sans fin!!!

 

Il faut savoir que notre société si riche existe parce que des gens, des personnes en chair et en os, quelque part, paient pour que nous vivions dans cette société d'abondance et de gaspillage. Cette misère dont nous sommes collectivement et directement responsables existe bel et bien.

 

Ce qui me dérange le plus dans toutes ces affaires c'est notre discours hypocrite à propos de paix, de partage, de charité, de justice etc. Notre façon de vivre et de penser engendrent guerres, séparations, conflits, corruptions en tout genre et j'en passe. L'amour de notre pays, des nôtres (familles-quelles qu'elles soient), des gens proches, de notre métier, de notre pensée, notre façon de vivre etc. amènent tôt ou tard une séparation et qui dit séparation dit conflit. Il y a moi et les autres, moi et le monde.

 

L'amour englobe tout, point à la ligne. Ou alors faut lui donner un autre nom.

 

Prendre véritablement (pas juste au niveau intellectuel) conscience de tout ceci est peut-être le début de quelque chose...L'action juste suivra.

 

En attendant, laissons les artistes avec leur conscience. Le prix à payer est là.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Yannick Rieu - dans Culture
commenter cet article

commentaires