Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 novembre 2019 7 24 /11 /novembre /2019 10:29
 

Fleur

 

Les gens te cueillent

Pour te mettre en bouquet

Fleurs et feuilles

Sur leur table de chevet

Ils t’arrachent à la terre

Et profitent de ta beauté

Ils ne savent faire

Avec ingéniosité

Que peu de paix

Et beaucoup de guerres

Ils te tuent donc

Et t’emportent dans leur tombe

 

La nature

 

La nature est grande

Professeur sans devoirs ni leçons 

À ceux qui savent entendre

Encore capable d’écouter 

Elle est unique 

Et sans personnalité

Inique et juste 

Active sans gestes

Sans volonté 

À la fois

Présente et nulle part

L’homme hagard

l’a défié 

Sa pensée mécanique 

L’en a éloigné 

 

Par sa neutralité

Sa non-ingérence

Son détachement

Son indifférence

Elle ne fait qu’illustrer

Par son visage 

Défiguré et saccagé 

La prétention de l’homme 

À vouloir la dompter

 

La nature ne pense pas

La terre est silencieuse

Sage

Savante et sacrée 

L’homme parfois 

Sa pensée creuse

Aurait avantage 

À se taire

Et l’imiter

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Published by Yannick Rieu