Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 août 2011 5 19 /08 /août /2011 03:50

Demain nous retournons au pays des deux oeufs/bacon...Je fais des blagues mais je crois que la bouffe nous renseigne sur une partie de la mentalité d'un pays. À quoi correspondent ou quelles sont les relations existantes entre l'art culinaire d'un pays (ou son absence) et à quel niveau se situent-elles, je ne saurai répondre. C'est un sujet sur lequel il serait intéressant de se pencher. La nourriture bien "bourrative" et riche (pommes de terre, charcuteries, choucroute, pain) de l'Allemagne, la délicatesse et la finesse de la cuisine française, chinoise ou italienne, le fast-food américain, la cuisine anglaise plutôt austère: la nourriture parle! Il est vrai qu'avec les mouvements migratoires et la mondialisation on peut maintenant manger des sushis à Montréal, des spaghettis sauce bolognaise à Mumbaï ou encore des hamburgers avec du ketchup à Shanghaï! Mes parents m'ont raconté qu'à leur arrivée à Montréal à la fin des années 50, la rue St-Laurent était plutôt pauvre en restaurants. Voyez maintenant! 

 

C'est de Shanghaï que nous repartons vers le Québec. Nous sommes arrivés hier soir de Kunming et le choc est plutôt violent. Choc au niveau température (il fait 33 degrés à Shanghaï). Il faut dire que le temps est particulièrement agréable à Kunming qui porte le surnom de "ville du printemps". La température y est régulière, ni trop chaude l'été ni trop froide l'hiver. Un éternel printemps. L'arrivée de nuit par avion à Shanghaï est éblouissante. Chaque gratte-ciel est illuminé de diverses couleurs qui s'animent et forment des dessins, des formes géométriques mouvantes qui donnent l'impression d'une fête permanente. New-York paraît fade à côté! C'est la même chose dans chaque ville que nous avons traversées. Les Chinois aiment la couleur, la fête, la bouffe, les réunions d'amis, les feux d'artifice. Pendant des siècles ils ont utilisé la poudre uniquement pour leurs feux, ce n'est que beaucoup plus tard que cette poudre fut utilisée pour les canons, idée qui n'est pas venue des Chinois mais des explorateurs européens. 

 

Dans l'avion en route pour Shanghaï j'ai fait deux petites lectures intéressantes, je vous les soumets.

 

Dans un texte précédent je vous ai parlé que Facebook n'était pas disponible (ainsi que tweeter) en Chine. Je suis certain que beaucoup d'entre vous en ont conclu qu'encore une fois cela démontrait le peu de liberté que les Chinois avaient et que leur voix était étouffée systématiquement. Les émeutes en Anglettere des dernières semaines jettent un éclairage intéressant sur ce sujet. J'ai lu que ce pays songeait à restreindre l'emploie des médias sociaux lors de manifestations afin de limiter la communication entre les protestataires éventuels. Autrement dit tant que vous ne dites que des niaiseries ou échangez des photos à la cons avec des commentaires insipides vous avez le droit de vous en servir mais, si par malheur, vous voulez protester, réclamer une certaine justice, ne pas suivre comme des moutons nos politiques, nous allons limiter leur utilisation. Personne ne parle des droits de l'homme? Où sont passé les indignations qui fusaient lorsque la Chine a pris la décision de bloquer ces médias? Savez-vous que déjà, les États-Unies en ont interdit l'utilisation en 2009, lors du sommet du G8 et ont même arrêté deux manifestants pour cette raison? C'était, bien sûr , pour des raisons de "sécurité". Mais chez les autres on exige leur emploie au nom de la liberté...Quelle hypocrisie!.. 

 

Savez-vous également que les manifestations dites "spontanées" dans les pays arabes au printemps passé ont été en fait encouragées depuis plusieurs années par les États-Unies?

 

En effet, depuis 2008, des étudiants arabes (plusieurs milliers) ont été invités aux USA pour leur montrer les possibilités qu'offrent ces médias sociaux dans la contestation (ceci peut expliquer pourquoi ils veulent tant que ces médias soient et restent accessibles). Imaginez l'inverse, que le Canada, par exemple, invite des étudiants américains pour leur apprendre les différentes façons de contester leur gouvernement! Quel serait la réaction de notre voisin vous pensez....Nous féliciteraient-ils pour notre engagement pour la liberté?...Ne venez pas me raconter que c'est pour libérer le peuple! Depuis des années, les États-unies envoie entre 1 et 2 milliards de dollars à l'Égypte pour...sa police et son armée! Kadhafi, tant qu'il servait les intérêts des États-Unies et de l'Europe était le bienvenue partout...La liste pourrait se poursuivre encore! 

 

Ce double discours entretenu par les Américains-"liberté" chez les autres, sécurité chez nous (et ils ne sont pas les seuls) reste la base de leur politique étrangères depuis la fin de la deuxième guerre mondiale. Notez que quand ce pays parle de liberté, c'est celle de leurs multinationales d'exploiter outrancièrement les richesses des autres pays, sans égards pour les autochtones.

 

Autre sujet, même hypocrisie. Les objets manufacturés en Chine, le "made in China" rapportent plus aux Américains qu'aux Chinois. Pour chaque dollars que ces objets rapportent les USA ramasse 55 cents et les Chinois 45 cents. Le transport, les taxes, le pourcentage que les importateurs américains prennent expliquent ce fait. Et nous n'avons pas parlé du coût, pour la Chine, que cela entraîne pour l'environnement! Le transfert du travail manufacturé vers la Chine est un fait, mais la richesse, globalement, reste entre les mêmes mains.

 

Ce qui est sûr, c'est qu'encore une fois, ce fait ne profite qu'à une certaine classe de la société et vous l'aurez compris, pas à ceux qui travaillent dans ces usines.

 

Comme disait Coluche: c'est les pauvres qui vont être contents de savoir qu'ils vivent dans un pays riche!     

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Yannick Rieu - dans Culture
commenter cet article

commentaires