Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 août 2011 1 15 /08 /août /2011 05:09

Nous sommes arrivés à Dali hier soir après 3 heures d'avion de Beijing à Kunming suivi de 4 heures de route de Kunming à Dali. Fatigué de tant de voyages depuis le début de la tournée (on totalise peut-être 15 ou 20 milles kms) nous n'aspirons qu'à nous reposer un peu. Dali est une magnifique ville, peu importante en nombre d'habitants (300.000 à vu de nez) située sur le bord d'un immense lac. C'est le pays des fleurs et beaucoup de plats sont préparés avec diverses fleurs aux arômes et fragrances diverses. Beaucoup de champignons sauvages et même des plats à base d'écorces d'arbres. Un délice, encore une fois!

 

Notre périple en voiture de Kunming à Dali m'a permis de voir un peu le pays. Semblable au parc des Laurentides pour le paysage mais avec une architecture différente pour ce qui est des maisons, la nature est omniprésente et plutôt sauvage. Sur chaque batiments on retrouve des dessins en couleurs qui représentent différents sujets (oiseaux, mammifères, plantes, fleurs et bien sûr dragons) mais aussi des dessins géométriques abstraits et très colorés. Tout ceci donne une touche naïve aux villages traversés et illustent bien la mentalité générale de cette région.  En se rapprochant de Dali la montagne devient plus découpée et les sommets sont plus hauts. Le temps est plus frais (25 le jour et 15-16 la nuit) et l'air est enfin respirable.

 

Ce matin il pleut mais j'ai quand même fais mon footing (jogging) pour  la première fois depuis le début de la tournée. Impossible de courir dans les villes polluées et avec une température dépassant les 30 degrés. Les hôtels proposent  la plupart du temps un espace "fitness" mais je dois dire que j'ai horreur de cela. Malgré le bon équipement proposé je préfère toujours pratiquer mes activités physiques à l'extérieur. Cela me semble plus naturel et logique, mon corps a besoin de lumière et de bon air frais pour se sentir à l'aise.  C'est comme le yoga ou le taï chi. Ici, en Chine, ces activités font partie de la vie et sont intégrées aux activités courantes. Il existe bien sûr des associations pour ces sports mais ils sont pratiqués majoritairement à l'extérieur. Il n'est pas rare de rencontrer ces associations, des que le temps le permet, dans les parcs ou autres endroits propices à leur activité. De plus, jamais je n'ai senti cet espèce de snobisme que l'on peut voir chez nous chez ceux qui pratique ces sports. Faire du yoga, pour le chinois, n'est pas plus particulier que se brosser les dents...

 

Les choses vont se préciser ce soir concernant la résidence pour artistes que les Productions Yari, que Haiying Song et moi dirigeons, mettent sur pieds avec des partenaires chinois. Cette résidence qui n'est qu'une parti d'un projet plus important, offrira une occasion aux artistes désireux de travailler dans un endroit entouré de nature, de préparer et se concentrer sur leur projet personnel. Ces projets devront bien entendu  créer des liens entre la culture canadienne ou québécoise et la culture chinoise. Les locaux ne sont pas encore construits et la réunion de ce soir nous donnera l'occasion de présenter et aussi  préciser notre pensée à nos partenaires et de voir qu'est-ce qui sera possible d'offrir aux artistes. Cette résidence s'adressera dans un premier temps aux musiciens mais d'autres résidences seront offertes pour d'autres disciplines.

Partager cet article

Repost 0
Published by Yannick Rieu - dans Culture
commenter cet article

commentaires