Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juillet 2011 4 21 /07 /juillet /2011 13:49

Voici le premier texte d'un journal sur ma tournée en Chine, sa préparation et les réflexions que cette belle aventure suscitera chez moi. 

 

9 concerts et 4 classes de maitre dans des lieux magnifiques (opéras) sur une période de deux semaines.  Je me réjouis à l'avance mais redoute un peu la chaleur (30 et +) et beaucoup l'air climatisée...Après ces deux semaines de tournée je me rends avec ma compagne dans le sud-ouest, dans la province de Yunnan pour y finaliser un projet de résidence pour artiste. En fait tout est signé entre les Productions Yari et la compagnie qui monte le projet. Plus de 10 milliards de Yuans (environ 1.5 milliards de dollars) investis dans un projet culturel afin de revitaliser une partie de cette province. Les résidences en sont une partie.

 

Xizhou est situé sur le bord d'un immense lac (Er Hai) entouré de montagnes. Beaucoup de pêche se pratique encore, la nature est omni-présente. Une Chine dont on entend jamais parler ou presque. Le Yunnan à lui seul est composé de 26 ethnies différentes, chacune avec ses musiques, ses danses, ses costumes et coutumes. Quand je vois toutes ces cultures s'épanouir, vivre les unes à côté des autres je ne peux m'empêcher de penser à la façon de faire au Québec et notre ignorance et souvent mépris pour les peuples autochtones tout le long de notre histoire et notre appauvrissement comme société qui en découle. Et l'on voudrait donner des leçons sur l'intégration et le convivial? Commençons par apprendre à nous connaître, à nous regarder dans le miroir! Mais aussi et surtout ne nous contentons pas des quelques articles écrits dans les principaux journaux anglophones et francophones d'ici. On y écrit souvent n'importe quoi lorsqu'il s'agit de la Chine et j'y décèle un fond de xénophobie entretenu par une propagande négative sur ce pays depuis plus de 50 ans!  Décidement l'occident ne prise pas le fait que ce pays ne soit pas le terrain de jeux des multinationales comme dans beaucoup de pays dits émergents. En 2008, seulement 3% des investissements en Chine étaient réalisés par des compagnies étrangères, on est loin des braderies que l'on peut observer ici... 

 

Je voudrais dès ce premier article mettre les choses à leur juste place. Je ne suis ni pro-Chine ni (évidemment) anti-Chine. Je ne demande qu'à connaître ce pays, à le voir tel qu'il se présente, tel qu'il est avec ses défauts et qualités, ses réussites et ses échecs. Il y a quelque chose de malsain dans le fait de juger un pays (et on se gêne pas!) tout en  ignorant son histoire, ses aspirations, ses rêves, sa culture quoi! Notre prétention (nous, occidentaux) séculaire à vouloir dicter aux autres quoi faire, comment vivre (on a qu'à penser au colonies!) tout en pillant littéralement ces mêmes pays...pas de quoi pavoiser! Se pencher sur l'histoire, la nôtre en premier lieu, devrait nous donner un peu d'humilité, de modestie mais surtout nous donner des outils pour ne pas sombrer dans cette  pensée unique si réductrice et destructrice. Il y a pire que de ne pas être informé, c'est de penser que nous le sommes! Et nous n'avons plus aucune raisons de ne pas l'être correctement!

 

Cet a priori négatif sur la Chine qui semble inoffensif et presque de bon aloi, se traduit par de petites phrases, des perceptions et des évidences qui n'en sont pas. On ne voit les choses qu'à travers notre horizon, c'est pour cette raison que cet horizon se doit d'être aussi large et profond que possible. C'est notre devoir d'hommes et femmes libres. La démocratie est une culture et s'exprime par la capacité d'un peuple de dominer son destin. Elle ne se résume pas à un droit de vote! On dit que la politique est trop importante pour la laisser uniquement aux politiciens, en sommes nous arrivé à ne pas laisser l'information uniquement dans la main de quelques journaux, radios et télévisions? Avec l'avènement d'internet il est possible maintenant d'aller chercher les informations dans un plus large spectre que ce qu'on nous propose ici. Le rôle des médias est de rendre compréhensibles les enjeux et les points de vue opposés, contradictoires. C'est uniquement sur cette base que nous pouvons nous faire une opinion sur un sujet. Or, on nous présente, la plupart du temps, qu'une "version" des faits. 

 

La concision exigée lors d'entrevues toujours trop courtes débouche sur l'unique possibilité de dire des choses communes, entendues, car il n'y a pas de place pour développer une pensée originale. Les débats (vraiment trop peu nombreux ici au Québec) présentés ne sont que trop souvent des simulacres de démocratie, parce que basés sur l'idée de répondre dans l'immédiat, des réparties exigées courtes sans possibilité de développement dans le temps. Débattre comme un combat de boxe ne mène jamais loin.  

 

www.yannickrieu.com  pour voir les endroits où nous nous produirons.

 

http://www.radio-canada.ca/emissions/cest_bien_meilleur_le_matin/2010-2011/chronique.asp?idChronique=164455 

Entrevue avec Robert Frosi 20 juillet 2011 sur la tournée (C'est bien meilleur le matin) 

 

Lien avec le New York Times: un article intéressant sur les 5 principales idées fausses (concernant la Chine) et répandues dans les medias occidentaux 

http://www.nytimes.com/2011/07/19/opinion/19iht-edli19.html?_r=2&ref=china

Partager cet article

Repost 0
Published by Yannick Rieu - dans Culture
commenter cet article

commentaires