Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mai 2011 3 18 /05 /mai /2011 15:57

La recherche de sécurité est le principal but dans la vie pour un grand nombre de personnes. Est-elle souhaitable et surtout existe-t-elle? Je ne parle pas ici de sécurité matérielle. Cela va de soi que l'on a besoin d'un minimum pour vivre (toit, nourriture, vêtements). Je parle de sécurité psychologique.

 

Toutes les religions, les gurus, les Églises, les sectes, les partis politiques, les associations de toutes sortes donnent l'illusion de cette sécurité tant recherchée. J'ai l'impression que beaucoup de souffrance vient de cette recherche même. L'angoisse de ne pas savoir notre raison d'être, d'exister, le peu de sens de la vie tel que vécue maintenant, cette course éperdue pour le bonheur. Nous sommes des aveugles courants dans tous les sens et nous nous heurtons fatalement les uns les autres. Nous croyons trouver une sécurité dans le fait de se réunir en nations, pays, en corps de métier, en familles (tribus...) etc. Nous éprouvons une certaine sécurité à nous rassembler mais il me semble que c'est aussi une source d'insécurité car tôt ou tard il faudra défendre sa nation, son pays, sa tribu contre d'autres nations, d'autres pays, d'autres tribus qui ne pensent ni ne vivent de la même façon que nous et qui voudraient, eux aussi, nous imposer leur façon de vivre. Car ce qui est différent de nous est source...d'insécurité! Alors? Où se trouve la sécurité?

 

Peut-être la sécurité se trouve-t-elle dans l'observation de tout ceci? L'acte même de regarder, d'observer-observation totale qui exclut le jugement, la position, l'opinion-là se trouve peut-être la sécurité?

 

Voir et déjouer le piège que sont les institutions, les rassemblements qui ont pour seul but de donner l'illusion que nous sommes "ensemble" alors que l'on est seul avec nos peurs. Retrouver ses semblables pour se vautrer dans la complaisance...Non merci!

 

L'artiste doit proposer le doute, remettre les façons de faire et le savoir faire en question.

L'artiste doit aussi faire naître un sentiment d'urgence, un déséquilibre d'où naitra la remise en question de nos  certitudes, nos sécurités...

 

La désobéissance à l'idéologie, quelle qu'elle soit, est vitale.  

Partager cet article

Repost 0
Published by Yannick Rieu - dans Culture
commenter cet article

commentaires