Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 novembre 2011 7 27 /11 /novembre /2011 14:48

Quel est la responsabilité d'un artiste? Peut-être qu'en répondant à cette question on saura ce qu'est supposé être un artiste? La réponse est peut-être dans ce qu'il n'est pas. Ce qui reste quand on a fait le tour de ce qu'il ne peut pas, raisonnablement, être.

 

Proposer un monde différent? Des possibles autres que ce monde finalement basé sur l'exploitation de notre prochain, quel que soit le niveau? La fin d'une servitude, le début d'une liberté qui ne consiste pas à faire n'importe quoi et/ou de constamment réclamer ses droits?

 

Et nos devoirs d'hommes et de femmes? Quand en parle-t-on? Je ne parle pas de nos devoirs de citoyens mais de nos devoirs humains. En avons-nous? Si oui, quels sont-ils? 

 

L'arbre, l'animal sont parfaits car ils remplissent leur rôle à la perfection. L'arbre est un arbre dans toute sa qualité d'arbre. De même l'animal. Ils ne cherchent qu'à être pleinement ce pour quoi ils sont destinés. Comment en sommes-nous arrivés à être si loin de nous-mêmes? Que sommes-nous? Que propose les valeurs de notre société? Ont-elles un sens? Que veut-on de nous? Que cherche-t-on à nous faire faire? Pourquoi est-il si difficile de trouver un sens à notre vie? Est-ce que la pensée est la clé à toutes ces questions ou alors fait-elle partie du problème?

 

Qu'est devenu l'artiste, la plupart du temps, dans notre société? Cet espèce de clown que l'on jauge au nombre de disques, livres ou autres supports vendus? À sa popularité? À l'impact qu'il peut avoir sur la critique? Au nombre de spectateurs qu'il peut drainer? À sa capacité à nous distraire, à remplir des salles? À nous faire oublier nos vies somme toute misérables parce que dénuées de sens? À nous aider à supporter cette vie? Sans rien changer? À proposer des idées les plus saugrenues possibles que l'on prend pour de la créativité? Est-il devenu cette pièce d'un puzzle, ce morceau qui permet aux nombreux festivals ou talk-shows de compléter et finaliser leur image?

 

L'artiste vendeur? Pornographe? Servile? Complaisant? Superficiel? Spécialiste? Naîf? Dépendant? Innocent donc coupable (pas dans le sens biblique svp...)? Futile? Insensé?

 

L'artiste: moteur ou miroir? Véhicule ou passager? Reflet de lui-même? De la société? Les deux?

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Yannick Rieu - dans Culture
commenter cet article

commentaires

Michel 28/11/2011 16:27

Que de belles questions...objectivement insolubles! Mais j'ose imaginer qu'un artiste a trois devoirs prioritaires: maintenir active sa recherche multiforme, afin d'alimenter son second devoir,
celui d'être autonome au sens grec ancien, ie: de n'obéir qu'à ses propres règles et impératifs. Et, troisièmement, de maintenir le cap coûte que coûte et sans concession aux marchands de temples.
Et s'il réussit à s'en tenir à cela, il risque déjà de rendre un bon service au monde auquel il est lié.