Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2011 1 26 /09 /septembre /2011 12:30

Conférence donnée par Bill Gates dans une école. Résumé et extraits de quelques points, suivi de mes commentaires sur ces points.

 

Les bons sentiments et enseignements politiquement corrects créent une génération de jeunes avec aucun concept de la réalité (la réalité selon Bill Gates...). Ces concept les prédisposent à l'échec dans un monde réel (ce monde peut et doit être changé). 

La vraie vie selon Bill:

Règlement 1 : La vie est injuste, habituez vous!

Règlement 2 : Le monde se fout de votre amour-propre. Le monde s'attendra à ce que vous accomplissiez quelque chose AVANT que vous ne vous félicitiez vous-même.

Règlement 3 : Vous ne gagnerez pas $60,000 l'an en sortant de l'école. Vous ne serez pas vice-président avec cellulaire fourni avant d'avoir gagné ces deux privilèges.

Règlement 4: Si vous croyez que votre professeur est dur avec vous, attendez d'avoir un patron.

Règlement 5 : Travailler, par exemple, dans une friterie n'est pas s'abaisser, vos grands-parents avaient un mot différent pour ça : ils appelaient ça une opportunité.

Règlement 6: Si vous gaffez, CE N'EST PAS LA FAUTE DE VOS PARENTS, arrêtez de chialer et apprenez de vos erreurs.

Règlement 7 : Avant que vous naissiez, vos parents n'étaient pas aussi ennuyants qu'ils le sont maintenant, ils sont devenus comme ça en payant vos factures, en nettoyant vos vêtements et à vous entendre raconter comment bons et cool vous vous croyez. Ainsi, avant de sauver les forêts tropicales des parasites de la génération de vos parents, commencez donc par faire le ménage dans la garde-robe de votre propre chambre.

Règlement 8 : Votre école s'est peut-être débarrassée du système gagnant-perdant, mais PAS LA VIE. Dans certaines écoles, on a aboli les notes de passage et on vous donne autant de chances que vous voulez d'obtenir la bonne réponse. Ceci ne ressemble d'aucune façon à la vraie vie.

Règlement 9 : La vie n'est pas divisée en semestres. L'été n'est pas une période de congé et très peu d'employeurs sont disposés à vous aider à VOUS TROUVER, faites ça sur votre propre temps.

Règlement 10 : La télévision n'est pas la vraie vie. Dans la vraie vie, les gens quittent le café et vont travailler.

 

Mes Commentaires (attention! de l'humour s'est glissé parfois dans ce texte...)

1-Le premier point commence plutôt mal. Il y a deux sortes d'injustices: celle de la nature et celle des hommes. Celle de la nature, nous devons, en effet, nous habituer. Naître avec plus ou moins d'intelligence, de facultés, quelles qu'elles soient est injuste et inéluctable, nous devons faire avec ce dont mère-nature nous a pourvu. Celle des hommes est à combattre jusqu'à la dernière énergie. Monsieur Gates voudrait que l'on accepte et s'habitue à nos conditions de vie plus ou moins misérables, l'effroyable injustice causée par la rapacité d'une nouvelle caste de financiers qui ruinent notre avenir collectif. Non Monsieur Gates, jamais nous nous habituerons à cette injustice.

 

2-Le monde se fout de votre amour-propre. Le monde se fout du monde devrait-il dire. L'indifférence générale envers nos voisins, nos compagnons et compagnes, nos collègues de travail, "l'autre" en général, sert beaucoup les gens qui nous dirigent, patrons et gouvernements. Il est beaucoup plus facile de contrôler des individus isolés que des groupes organisés. Séparer pour régner est vieux comme le monde! Notre société est bâti autour de projets individuels nourris par l'ambition, l'individualisme et l'égoïsme à la plus grande joie des dirigeants.

 

3-Si votre but dans la vie est de gagner $60,000 par an avec cellulaire fourni par le patron ou devenir président de je ne sais quel business vous êtes déjà mort. La vie est mille fois plus excitante et riche que cela!

 

4-Arrangez-vous pour être votre propre patron. Si votre patron est dur, ambitieux et prêt à beaucoup de choses pour "arriver" dites-vous bien qu'il est un pauvre diable qui n'a rien compris à la vie. Offrez-lui un verre...Et parlez-lui du ciel, des arbres, de la douceur de vivre, de la couleur de la pluie et du vent...Faites-en un humain...Rendez-le sensible...

 

5-Travailler dans une friterie...Bien sûr, quelle opportunité...pour le patron. Quand Bill Gates parle de friterie, il parle de Mcdonald, Harveys et autres multinationales. Voilà de belles opportunités qui vous apprennent un vrai métier, de vraies valeurs comme comment vivre et rester pauvres pendant que la compagnie réalise des millions en profit. D'ailleurs, elle gagne ces faramineux profits parce que vous êtes exploités...mais ça...il faut s'habituer...

 

6-Si vous avez eu une bonne ou mauvaise éducation, c'est la faute de vos parents. Si vous n'apprenez pas de vos erreurs c'est qu'ils n'ont pas appris des leurs.

 

7-Vos parents étaient probablement aussi ennuyants avant que vous naissiez et pas assez responsables pour se protéger alors qu'ils faisaient l'amour. Si vous sentez que vous êtes un fardeaux pour vos parents c'est qu'il sont perdus, tout comme vous. Offrez-leurs un verre et...

 

8-Gagnant-perdant...Qui perd quoi et qui gagne quoi? L'argent, le pouvoir, la réussite personnelle? Quand on perd c'est la société qui perd. Gagner de même. Quelle affreux concept: gagner pour soi. Perdre pour soi.

 

9-Après avoir passé toute la journée à vendre des frites vous pouvez vous trouver...Merci Bill!

 

10-Là, je suis d'accord avec notre philosophe milliardaire. La télévision n'est pas la vraie vie. Mais ce que propose Bill Gates ne l'est pas non plus.

 

L'organisation de notre société est faite de choix et peut être changée. Ce n'est pas une chose qui est "naturelle" et inéluctable.

 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Yannick Rieu - dans Culture
commenter cet article

commentaires