Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 02:24

En vrac...

 

Après avoir pris connaissance de l'analyse faite par Josée Legault, je me demande pourquoi ou en quoi cette proposition (qu'on présente comme une entente) est intéressante pour les étudiants. Pourquoi les représentants des étudiants ont considéré cette offre comme valable?

 

Après avoir entendu Line Beauchamps dans les médias, il me semble assez évident que cette "entente" ne tient qu'à un fil et contient trop d'aléatoires pour être considéré comme une avancé par rapport aux demandes faites par les étudiants.

 

On a demandé à la ministre Beauchamps, plusieurs fois, de s'expliquer sur le fait que son gouvernement a attendu si longtemps avant de vouloir négocier sérieusement (l'ont-ils vraiment fait?). J'ai mon idée là-dessus.

 

Beaucoup d'étudiants doivent se sentir coincés et sont aujourd'hui plus fragile qu'il y a un mois ou deux. Perdre une session pour beaucoup est catastrophique pour plein de raisons. La peur de rater cette session sera certainement un facteur important lors des votes. On a laissé traîner les choses pour cette raison. Le mouvement a des chances de s'affaiblir. Tout le monde panique en regardant le calendrier. On le sait. Ils le savent aussi.

 

On a demandé au gouvernement (madame Desjardins de la FEUQ) de ne pas trop intervenir dans les médias? Au contraire, laissez le chat sortir du sac! On peut ainsi mieux voir leur "bonne foi" s'exprimer et mieux jauger de l'ambiance et le dessein de cette proposition.

 

À mon avis, dites-moi si je me trompe, on a pas assez mis l'accent sur le fait que ces demandes concernent l'ensemble du Québec, son avenir, et non pas seulement des étudiants "qui ne veulent pas faire leur part". Ce sont deux idéologies qui s'affrontent ici...Enfin presque...La CLASSE a été plus claire dans ses revendications. L'éducation gratuite.  

 

Pas assez de débats, beaucoup de folklore, manque d'informations pour le public. Pour rallier le citoyen "ordinaire" faut lui expliquer 10, 100 fois les raisons de cette grève. Je sais, les moyens sont limités, les possibilités d'étendre au maximum le partage des idées restreintes.

 

Où sont les syndicats? Pourquoi sont-ils si peu intervenu dans ce débat? Où se situent-ils exactement? Pourquoi si peu de soutient?

 

La sauce ne prend pas. Pour toutes ces raisons et bien d'autres.

 

Les oligarques ont peur que le peuple se mêle de ses affaires. 

 

J'attends la réponse des étudiants avec impatience.

Partager cet article

Repost 0
Published by Yannick Rieu - dans Culture
commenter cet article

commentaires

clovis simard 07/12/2012 19:16

Un arrêt brusque de l'aliénation politique(confusion et matérialité)