Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 septembre 2011 1 05 /09 /septembre /2011 14:53

Rien de plus douteux que ces prosélytes qui veulent nous vendre du Dieu, de l'espoir en canne, du merveilleux à la pelle. Ces vendeurs de paix au rabais, ces théoriciens de la tolérance et du vivre ensemble ne sont souvent que des marchands astucieux qui profite de la faiblesse, du désarroi des gens devant l'immensité de la vie et sa complexité fascinante. Devant ces professionnels de la foi, nous sommes souvent béats, aveugles, d'une profonde cécité doublé de naïveté (la plupart du temps volontaire) face aux manipulations scandaleuses et sans gêne auxquels ces chefs dits-spirituels s'adonnent.

 

Que ce soit le Pape, le Dalaï Lama ou autres chefs soi-disant spirituels, toutes ces "saintetés" ne sont que des outils servant à faire fructifier leur organisation respective. Aucune réelle spiritualité ne peut être organisée. Le spirituel ou le religieux excluent d'emblée toute forme de prosélytisme, tout forme de commercialisation, que ce soit à petite échelle, comme les sectes ou grande échelle comme les religions dominantes.

 

Le Dalaï Lama, de son vrai nom Dainzin Gyaco (il existe de nombreuses façons d'orthographier son nom), vient nous rendre visite très bientôt. Au stade Uniprix du parc Jarry. On peut acheter ses billets, comme on le ferait pour un groupe rock ou une chanteuse pop au réseau Admission. Les prix? Le billet le moins cher est à 30.76, pour une place où vous allez apercevoir sa Sainteté (Qui a décidé de l'affubler de cette prétentieuse appellation? laissez-moi deviner...les membres de sa religion?...) de loin et on peut payer jusqu'à 96.84 pour le voir...j'allais dire en 3D et haute définition. Non, il n'y aura pas de pauvres à ce meeting. Pas de pauvres non plus à la discussion sur les religions qui se tiendra au Palais des Congrès. Là, les billets vont de 50$ à 150$. On sera entre gens bien, confortablement installé avec probablement un cocktail ou un buffet à la fin de la discussion. Les gens qui dirigent, pensent, réfléchissent sur la religion et les "bienfaits" qu'elles apportent aux moins bien nantis de notre société n'ont que faire de leurs opinions. D'ailleurs, ont-ils une opinion?

 

Je suis à peu près certain que ces deux meetings seront plein à craquer. C'est vous dire le profond désarroi de la population. Ceux qui ne peuvent payer auront droit aux nombreux résumés que les médias dominants et complaisants nous ferons avec toute la servilité et l'enthousiasme dont ils sont capable.

 

Le Tibet a toujours fasciné les occidentaux. Fasciné mais pas au point de faire de réelles recherches sur cette région de la Chine (le Tibet est chinois depuis le 13ième siècle) qui nous semble proche des Dieux. De magnifiques ouvrages, peu nombreux, ont été écrits, en particulier celui de Melvyn C. Goldstein, qui nous font mieux connaître cette culture. Le livre "A History of Modern Tibet (en deux volumes qui couvrent la période allant de 1913 à 1955) de Goldstein est une source de renseignements reconnue, fiable et sans complaisance ni pour les Chinois ni pour les Tibétains. Beaucoup de surprises attendent les plus curieux qui, au lieu de répéter les mêmes poncifs concernant cette région autonome, prendront le temps d'approffondir leurs connaissances. Pour être honnête, je n'ai pas encore lu au complet ces deux volumes, le seul disponible à la maison est en chinois. Ma compagne me traduit cet imposant ouvrage par bribes mais des versions en anglais et français (depuis 1995 pour la version française) sont disponibles. La commande est déjà parti...

 

Si vous allez sur le site Tibet.ca vous pouvez lire en exergue sur la première page une phrase du Dalaï Lama qui nous exhorte de ne pas travailler uniquement pour notre famille, notre nation etc. Or, ce site ne contient que des informations concernant le Tibet et la soit-disant menace que constitue la politique chinoise à leur endroit. Le discours du Dalaï Lama est toujours ambivalent, à deux faces, sujets à des interprétations différentes, politique sans vouloir l'être. Le Dalaï Lama est un merveilleux outil de propagande. 

 

Je ne suis pas spécialiste, loin de là, mais j'ai eu l'occasion de voyager dans la province du Yunnan et j'ai vu de mes propres yeux les réalisations, le soucis de préserver cette culture si riche. J'ai eu la chance, entre autre, de passer une soirée dans un restaurant tibétain, (tenu par des Tibétains) qui est en fait le bureau (le resto n'est qu'une petite parti de l'ensemble) ou sorte de consulat Tibétain à Kunming. Vous dire la richesse de cet établissement, la beauté des boiseries et les moines qui ont passé une soirée...disons digne de Gargantua me laisse un souvenir impérissable!

 

La Chine est constituée de 56 ethnies différentes depuis des siècles et n'a certes pas de leçon à recevoir en ce qui concerne le comment vivre ensemble. Surtout pas de nous. Notre politique envers les autochtones est sans commune mesure et incomparable avec ce qui se fait en Chine. Pour voir cela il faut se renseigner sérieusement et cela prend du temps.  

 

Bien sûr, rien n'est parfait, et je suis sûr que des améliorations pourraient être apportées, dans notre pays, c'est évident, mais dans tous les pays qui sont confrontés aux mêmes problèmes reliés à la diversité culturelle. Dans quelle mesure, à quel niveau, je ne puis m'avancer, mais ce dont je suis sûr c'est que diaboliser, démoniser la politique de la Chine envers le Tibet me paraît lâche, irrespectueux et d'une grande prétention. 

 

Revenons au spirituel, au religieux.

 

Le spirituel, le religieux, le merveilleux n'est pas à vendre mais à saisir, tout comme la liberté. On peut conseiller, discuter, en parler mais si on vous demande quoi que ce soit en échange, fuyez le plus loin possible de ces vendeurs, de ces marchands de bons sentiments.

 

Tout acte religieux ou spirituel véritable se fait dans l'intimité. Le reste n'est que de la poudre au yeux, du mensonge et de l'hypocrisie rémunérateurs qui profite à des gens qui voudraient nous voir vivre comme des chiens en laisse, dociles et obéissants.     

 

  

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Yannick Rieu - dans Culture
commenter cet article

commentaires