Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 septembre 2011 7 18 /09 /septembre /2011 18:08

La discipline. Qu'est-ce qu'être discipliné? Est-ce une chose que l'on doit s'imposer? Ou est-ce un état qui vient de l'amour que l'on porte en soi pour les choses ou les autres? Les militaires sont disciplinés. Parle-t-on de la même chose que cette discipline qui découlerait de la passion? Et cette passion a-t-elle un objet ou est-ce encore une fois une façon d'être, un état qui n'a pas d'objet, de but?

 

Si, de cette passion, on attend des résultats, si, de cette discipline, on attend des résultats, il faut donner un autre nom à ces deux activités. Pratiquer une discipline ou être discipliné pour assouvir une passion "sélective" et ainsi acquérir un savoir faire, tend à nous rendre insensible à tout ce qui ne touche pas cette passion. Cette discipline, ce focus sur un nombre limité de buts, nous coupe de nous-mêmes et fait de nous des spécialistes remplis d'idéaux.

 

Nous sommes à la poursuite d'une idée, d'un idéal que l'on s'est construit et après quoi l'on coure toute notre vie. En se faisant une image de nous-mêmes dans le futur, nous échappons au présent et à sa richesse. Cette façon d'aborder les choses est source de malheur, d'anxiété, et l'insatisfaction nous guette. Insatisfait parce que nous ne sommes jamais à la hauteur de cet idéal construit par notre pensée. Jamais dans le présent parce que toujours à la traîne de cet idéal.

 

Nous ne pouvons travailler que sur ce que nous sommes dans le présent, il n'y a rien d'autre. C'est un fait. Courir derrière une image, si belle soit-elle, est un leurre. Se voir à travers nos relations, nos communications et échanges avec les autres au moment où celles-ci se produisent, voir notre état dans l'instant présent où nous sommes confrontés et observer sans jugement, sans condamnation ou idée sur cet état est la discipline. Être discipliné c'est être dans un état d'attention aigue à tout moment. C'est lorsque cesse cette poursuite d'une image idéalisée de nous-mêmes que le mot apprendre prend tout son sens. Et que l'action véritable entre en jeux.

 

Se conformer, plaquer ou se soumettre à une discipline extérieur d'après un modèle ou à la poursuite de ce modèle que nous nous sommes bâti ou que d'autres nous imposent, appliquée sur soi, dans le but d'un résultat ultérieur est usant, fatiguant et demeure une action violente et inutile. En utilisant cette façon de faire nous sommes constamment dans le futur ambitionné et jamais dans l'instant.

 

L'oiseau qui chante, chante. Point. Il ne veut pas devenir le "meilleur oiseau chanteur de sa catégorie" ou autre stupidité puérile. Il ne se compare pas aux autres oiseaux, ne reprend pas le chant des autres oiseaux. Il chante.

 

Comprendre la structure de la discipline est une discipline en soi.

Apprendre à connaître est la discipline.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Yannick Rieu - dans Culture
commenter cet article

commentaires