Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juillet 2013 3 17 /07 /juillet /2013 00:24
Les sages nous apprennent que la médisance met en danger au moins trois personnes: celle qui médit, celle qui écoute et celle dont on parle 

 

La médisance puise au fond des ragots dans le mesquin dessein de fausser les perceptions. 

 

La médisance perquisitionne dans la mauvaise foi afin de semer la méprise, de forcer les doutes et d’entacher les honneurs.

 

La médisance n’a pas le verbe direct, les débats constructeurs lui sont langue étrangère. Elle est non-initiative, elle préfère l’inertie. 

 

Sa phobie est l'échange. Des oreilles qui se recroquevillent dans la fausse indignation à la moindre alerte d’une critique argumentée ...

 

La Médisance est inquisition. Elle privilégie le dénigrement pour discréditer ceux qui osent penser.  La médisance se veut la faux à couper l’herbe sous les pieds de l’argumentation et des dialogues d’idées. La médisance est lâche, parce qu’elle ne peut accuser de front. Elle préfère le louvoiement.

 

La médisance dénigre. 

 

La médisance se nourrit de la justification de ses victimes. 

 

La Médisance est un relent stratagème de la pensée unique. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Yannick Rieu - dans Culture
commenter cet article

commentaires