Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 01:29

Il fait un temps radieux ce matin à Beijing. Certainement la saison la plus propice pour se rendre à cette destination. 24-27 degrés le jour, 13-17 la nuit, température idéale pour quelqu'un qui ne supporte pas tellement la chaleur comme moi. Hier soir, en rentrant d'une petite marche, on pouvait entendre des grenouilles troubler le silence.

 

Nous logeons dans un petit hôtel en plein coeur du hutong tout près du lac Huhaï, pratiquement dans le centre de Beijing. Silencieux, Beijing? Eh bien oui! certaines parties de cette ville sont "isolées" par des rue piétonnes où le bruit de voitures se perd rapidement. Ce n'est pas la campagne mais étonnant pour une ville de cette grosseur.

 

Ce matin, autre marche, assez tôt. Même les moins sportifs ressentent le besoin de se délier les muscles après un voyage de près de 14 heures en avion, assis à "attendre" (lisant, regardant un film, méditant ou réfléchissant, écoutant de la musique) que les 11,000 km nous séparant de Beijing soient derrière nous.

 

Les petites ruelles qui traversent le hutong sont bordées de marchands de fruits et légumes, de vendeurs de toutes sortes de bricoles (porte-monnaies faits à la main, foulards en soie, poupées, briquets, gadgets électroniques variés etc.) installés sur des couvertures à même le sol ou alors dans des charrettes. Tout le long de ces ruelles ont peut déguster pour quelques yuans (6 yuans pour 1$) un plantureux petit-déjeuner (soya chaud, pains fourrés, raviolis chinois) typique du coin. Pas beaucoup d'occidentaux par ici... Par contre les gens du voisinage font la queue devant certains petits restaurants du quartier et avec raisons! Une boutique se spécialise dans la fabrication d'un pain typique de Beijing: pain blanc assez neutre (il sert à accompagner le tofu fumée ou différents légumes marinés) fondant dans la bouche et fait de plusieurs épaisseurs ou "couches de pain" enroulées sur elles-mêmes. À essayer!...Si vous avez la patience de faire la queue!

 

Nous louons des vélos pour faire le tour du lac. Nous pouvons observer la vie matinale...Des enfants, une vingtaine, prennent un cours de Kung Fu dans un parc adjacent le lac, des adultes font de l'exercice sur des appareils de musculation construits le long du lac (rudimentaires mais apparemment fort goûtés), on joue aux cartes, au ping pong (des tables sont disponibles dans certains endroits), on joue également au aki (on se lance une sorte de moineau, comme au badminton mais plus gros, uniquement avec les pieds), ça courre, ça chante, ça rigole, ça marche main dans la main, jeunes et moins jeunes! Mon dieu que ça me change de mon village où il est difficile de rencontrer ne serait-ce qu'un seul regard épanoui. Les gens se croise et s'ignore...J'ai plus de sourires et d'échanges (un regard, un sourire, un mot gentil, une blague...) en une matinée en Chine que pendant tout un mois dans mon village de St-Gabriel de Brandon!

 

À suivre.  

 


 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Yannick Rieu - dans Culture
commenter cet article

commentaires