Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 janvier 2013 2 29 /01 /janvier /2013 08:31

Affirmer que la France est présente au Mali pour le libérer  me paraît un peu fort voire honteux et relève quelque peu du cynisme. Elle a été derrière la chute du Président Modibo Keïta (au pouvoir de 1960 1966, socialiste et anti-colonialiste) et pendant 23 ans a soutenu le dictateur Moussa Traoré, personnage sanglant au service des intérêts français comme beaucoup d'autres dictateurs installés par les puissances occidentales en Afrique (ou ailleurs) et qui sont des marionnettes complaisantes avec ceux qui les ont aidé à prendre le pouvoir.

 

 

On pourrait, encore une fois, qualifier de cynique le fait de mettre un embargo sur la fourniture d'armes au Mali décrété par la France et ensuite "voler" à son secours pour lutter contre les islamistes parce que celui-ci est trop faible. D'ailleurs pour faire "fleurir" le printemps arabe, n'a-t-on pas armé certaines branches islamistes que l'on combat aujourd'hui?  On se fout de qui ici ?

 

 

Je crois que pour comprendre et faire comprendre il faut en premier lieu regarder du côté des intérêts (pétrole, gaz, or, bientôt uranium-le Niger qui jouxte le Mali en regorge et se trouve être le 3ième plus important exportateur au monde) et bien sûr la place géo-stratégique que représente le Mali en Afrique).

 

 

Comment expliquer la grande pauvreté d'un pays regorgeant de richesse comme le Mali si ce n'est par le fait qu'il est littéralement pillé depuis des dizaines d'années? Le partage des richesses, comme le voulait le premier président malien Modibo Keïta, est très mal vu des multinationales et par ceux qui protègent leurs intérêts.

 

 

Et le Qatar dans tout ça? Lui qui est un "allié" de la France et qui arme les islamistes? Étrange n'est-ce pas? Faudrait fouiller un peu plus...

 

 

Je crois que le combat contre les islamistes extrémistes (qu'on pourrait justifier à un certain niveau) n'est souvent qu'un prétexte pour continuer une politique néo-colonialiste qui enrichit des nébuleuses, des réseaux ou lobbies spécifiques qui n'ont que faire des batailles dites religieuses, de la démocratie et de la liberté. Leurs intérêts restent la pierre angulaire de leur combat, au mépris des peuples, de leur liberté, leur droit au développement et à leur indépendance.

 

Rappel des 5 principes de la propagande de guerre

 

1-Cacher les intérêts

2-Cacher l'histoire

3-Se faire passer pour la victime ou le défenseur de la victime

4-Diaboliser, déshumaniser l'adversaire

5-Monopoliser ou empêcher le débat

Partager cet article

Repost 0
Published by Yannick Rieu - dans Culture
commenter cet article

commentaires