Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mai 2011 6 14 /05 /mai /2011 19:14

J'ai souvent l'impression que les gens qui se disent artistes sont ou des techniciens ou des spécialistes de la propagande ou les deux! Nous sommes dans un monde qui pousse les artistes à devenir de petits commerçants. Gérer ses affaires, sa petite personne, son image, son OSBL... C'est la course au cacheton, aux subventions, aux bourses, à l'article trop souvent insignifiant dans un journal quelconque...  L'autre souvent perçu comme un danger, un concurent qui pourrait profiter (à votre place) d'avantages, quels qu'ils soient. L'autre vu comme une menace! Accorder ses projets en fonction des argents possibles à recevoir...J'ai entendu un jour un musicien en entrevue déclarer qu'il fallait qu'il se mette à composer pour recevoir des subventions... Ça n'a aucun sens. Bien sur! C'est mettre la charrue avant les boeufs! C'est aussi profondement malhonnête.

 

Par contre, en apparence, on est "cool". On est, bien sûr, au-dessus de tout ça, on est magnanime, on se bat pour des causes (loin de préférences), on est pour la liberté, la démocratie mais sans jamais réfléchir à ce que pourrait être cette liberté, cette démocratie. On regarde les pays arabes et leur (r)évolution avec un regard presque paternaliste alors qu'on ne voit pas l'effroyable imposture que l'on subit tout les jours! On se pense affranchi, libre, alors que l'on ne fait que répéter machinalement des poncifs, des lieux communs qui sont de plus en plus loin de la réalité. Comme tout cela manque de passion, de vision, d'intelligence! 

 

Pour moi, il est clair qu'un artiste digne de ce nom doit avoir du recul avec les gens, le lieu où il vit, la société dans laquelle il évolue. Un artiste se doit d'être critique ou du moins, avoir ce détachement par rapport aux choses et lui-même. C'est pour cette raison qu'un Star Académie ne pourra que donner des artistes de surface, c'est-à-dire de bons techniciens sachant éventuellement bouger sur scène (mécaniquement), pousser la bonne note au bon moment (en faisant semblant de sentir!), sachant aussi poser les bons gestes au bon moment, utiles pour sa carrière et son expansion personnelle. On engage des spécialistes pour ça... Qui vont faire l'apologie de ce système ou alors le critiquer tout doucement pour finir par dire que c'est "pas si pire"...  Pour un Desjardins, un Brel ou un Ferre il faudra des centaines de Star Académie! ...Et encore!!!

Partager cet article

Repost 0
Published by Yannick Rieu - dans Culture
commenter cet article

commentaires

Véronique.Chambeau 23/09/2011 08:27


Intéressant... mais au final... comment l'artiste sait-il avec certitude qu'il est artiste? Quels sont les critères qui le définissent en tant que tel? Ce sont bien "les autres" qui lui donnent ce
qualificatif et ce sont aussi les autres (pas les mêmes) qui peuvent déclarer qu'il est nul et n'a rien de tel.
Comment savoir?