Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2012 5 09 /11 /novembre /2012 18:52

Voilà. C'est fait. Obama réélu pour un deuxième mandat à la tête des États-Unies. 6 milliards de dollars, au bas mot, pour une campagne électorale, une démocratie en mouvement, à l'oeuvre. J'espère que ceux qui pensaient que de grands changements se profileraient avec l'aide de ce candidat qu'on dit cultivé, excellent orateur et débatteur voient un peu plus clairement le rôle d'un président américain, les limites de son pouvoir et de son vouloir. 

 

Plusieurs milliards pour faire une campagne...ça fait beaucoup de retours d'ascenseur à honorer. Depuis 2010 on a décidé de retirer les plafonds pour les donations aux partis politique. C'est la valse des dollars pour la plus grande joie des médias, en particulier la télévision, qui profitent un maximum de ces "retombés démocratiques".

 

Ici, on présente cette campagne électorale réservée aux riches et/ou aux personnes les plus influentes, capable d'aller chercher du pognon à la pelle, comme normale, dans la nature des choses, correcte. Pas ou très peu de questionnement sur le rapport entre une démocratie et l'argent. Entre le sur-financement et une démocratie saine et authentique.

 

Cette déroute de tout un système pris en otage par les oligarques devrait éveiller chez toute personne un temps soit peu sensible des doutes profonds et sincères. C'est un retour en quelque sorte, en ce qui me concerne, à la barbarie mais avec des gants de velours, avec un masque avenant et souriant, une espèce de courtoisie, à un droit de parole tant que celle-ci reste insignifiante et sans poids.

 

Collectivement, je nous trouve bien aveugles. Mais veut-on vraiment voir? Ne sommes-nous pas, finalement, satisfaits avec nos cellulaires, nos écrans plats, nos belles voitures, notre train de vie au-dessus de nos moyens? Voulons-nous seulement une vraie démocratie? J'en doute. 

 

Tout comme la liberté. En voulons-nous vraiment? Avec toutes les responsabilités que cela implique? J'en doute. Il est beaucoup plus facile de suivre le troupeau, sans trop se poser de questions. De faire comme si...

 

Tout ce que nous voulons, dans une grande majorité, c'est notre derrière (J'allais écrire "cul" mais je suis un garçon bien élevé...) bien au chaud et notre tête bien profond dans le sable. 

                                                                                 ----  

Entendu à la radio cette semaine une publicité concernant une vente de voitures: "nous vous ferons crédit même si vous n'en avez pas les moyens". 

 

Pas mal...hein? 

Partager cet article

Repost 0
Published by Yannick Rieu - dans Culture
commenter cet article

commentaires