Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 septembre 2011 4 08 /09 /septembre /2011 01:45

10 septembre 1960, la guerre chimique contre le Vietnam est déclenchée par l'administation Kennedy.

 

Les raisons?

 

En 1948, les Viêt-Minh (résistance anti-française) dirigé pas Hô Chi Minh était le mouvement national (un peu comme le parti Libéral de fin 1960 ou le parti Québecois fin 1970 mais plus "socialisant"-je vous rapelle que nous sommes toujours dans une "social-démocratie"). On avait la frousse aux États-Unies et en Europe (en France plus particulièrement) que ce parti, qui refusait de "coopérer" avec les multinationales occidentales, ne prennent définitivement le pouvoir. Comme dans plusieurs pays d'Amérique du Sud, on avait une peur bleue que les populations ne se prennent réellement en main en se passant de "l'aide" extérieurs, c'est-à-dire de se faire exploiter, piller, voler honteusement comme on l'a fait au Québec pendant de nombreuses années, et qu'on s'apprête à faire, dans un sens et en plus "soft", en bradant nos richesses nationales par le biais du Plan Nord de Jean Charest.

 

La stratégie employée au début, pour revenir au Vietnam, comme dans de nombreux pays du tier-monde, consiste à aider et armer les contre-révolutionnaires ou "rebelles" (tiens...comme en Libye!..). Si cette première étape échoue, on finit par attaquer directement, à faire la guerre, toujours au nom de la démocratie, de la liberté des peuples etc.

 

Jusqu'à la fin des années 60, les USA ont bloqués tout règlement politique possible, ont "dénoncé" les élections au Laos et empêché des élections libres au Vietnam car il semblait évident que le "mauvais" parti allait l'emporter.

 

Guerre chimique donc, afin de détruire, et pour des générations, l'avenir du Vietnam. Quelques chiffres et explications. Hallucinant.

 

Herbicides: 3 épandages étaient nécessaires. Les 2 premiers (agent Orange et agent Blanc) étaient destinés à faire mourir les feuilles et tuer la végétation. Le 3ième épandage (agent Bleue) servait à détruire les racines. On brûlait également au Napalm dans certain cas. On achevait la besogne en coupant à la scie à chaîne les plus gros arbres qui restaient encore debout.

 

On a détruit ainsi le riz, le maïs, les bois de toutes sortes, le manioc, les racines alimentaires, les roseaux.

 

66,650,086 litres épandus selon le département de la défense USA, plus selon des scientifiques Américains. Ce chiffre comprend herbicides, défoliants, insecticides, mais aussi gaz lacrimogènes, gaz asphyxiants et gaz neuro-toxiques. 

 

100,000 tonnes de napalm ont été utilisé, toujours selon le departement de la défense américaine mais aussi du GB, gaz se rapprochant du gaz sarin, le même que celui utilisé dans le métro de Tokyo par des terroristes, il y a quelques années.

 

De 1962 à 1972 102,500,000 kg d'agent Orange, Blanc et Bleu épandus sur 13,600,000 hectares au Sud Vietnam. ces épandages étaient surtout concentrés au Vietnam (97%) mais aussi au Laos (un peu moins de 2 1/2%) et au Cambodge (1/2%).

 

La végétation fut détruite sur 17,326,000 hectares selon Westing et plus selon l'Institut de Recherche Forestière et Planning.

 

Les gaz irritants CN, DM et CS ont été utilisés à partir de 1964 (1962 selon d'autres sources) et devant la condamnation du monde entier, l'administration Johnson parla "d'armes qui ne tuent pas".

En 1964 112,500 kg ont été utilisé.

En 1969 2,7000,000 kg ont été utilisé

En 1970 plus de 6,000,000 kg...

 

Bon, j'arrête là. J'en ai assez. Vous avez tous les détails sur le lien plus bas. 

 

Cinquante ans,c'était hier! 

 

Aujourd'hui encore, des enfants naissent difformes, pas de bras, de jambes, de cerveaux...

 

Tout ça parce que des gens, une population voulaient se prendre en main, contrôler leurs ressources, leur avenir, leur destinée.

 

Autre anniversaire, autre horreur: 11 septembre 2001. Ça, tous les médias vont en parler, mais de quelle façon? On va parler des tours jumelles du World Trade Center, va-t-on parler de la troisième, la WTC7? Oui, c'est trois(3) tours qui se sont effondrées cette journée là.

 

La commision chargée de l'enquête (NIST) avec des budgets plus restreints que pour l'enquête menée sur Bill Clinton pour une histoire de fesses, a fourni un rapport pour le moins étrange, avec des conclusions que beaucoup d'ingénieurs, d'architectes, de pompiers (234 pompiers sont morts durant la tragédie), de spécialistes en démolition et autres experts artificiers contestent avec véhémences. Au nom des 3034 morts. Au nom des 234 pompiers qui ont donné leur vie.

 

Je ne parle, ici, pas de révisionnistes farfelues et autres affabulateurs qui disent et proclament n'importe quoi sur ce drame.

 

Allez voir par vous-mêmes (les liens sont plus bas), c'est intéressant et horrifiant à la fois si on songe aux conséquences que la vérité, si on permet qu'elle se dévoile, entraînera.

 

Les opérations imaginées et souvent menées à bien peuvent nous sembler loufoques ou sorties tout droit d'un "James Bond". Allez voir ce site (documenté) pour vous donner une idée concernant  l'Opération "Northwoods" (lien plus bas) imaginée pour éventuellement faire entrer en guerre les États-Unies contre Cuba avec l'assentiment de la population.

 

La réalité peut parfois dépasser la fiction...  

 

Une pensée émue pour les 3034 victimes du 11 septembre 2001...et les centaines de milliers de la guerre au Vietnam.

 

Pour finir, les USA, contrairement aux idées courantes et reçues, ont gagné la guerre au Vietnam en détruisant en grande partie ce pays, cette région, qui encore aujourd'hui, peine à relever la tête et garde des cicatrices et des mémoires horribles de cette époque.

 

Lien concernant la guerre chimique au vietnam: http://vned.free.fr/histoire.php?chap=2

Lien concernant l'Opération Northwoods:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Op%C3%A9ration_Northwoods

Lien concernant le 11 septembre 2001: www.reopen911.info/videos.html

Partager cet article

Repost 0
Published by Yannick Rieu - dans Culture
commenter cet article

commentaires