Samedi 5 octobre 2013 6 05 /10 /Oct /2013 06:20

Répétition au East Shore en trio hier après-midi. J'ai déjà mentionné ce club à plusieurs reprises lors de mes tournées précédentes. C'est un endroit surtout fréquenté par des étudiants et des musiciens. Pas mal d'occidentaux se retrouvent également à cet endroit. On y présente de la musique 5 soirs par semaine, du jazz, et on peut y entendre des artistes chinois mais aussi d'autres pays comme la France, les États-Unies etc. Des pointures sont passées ici (Wynton Marsalis, Antonio Hart) probablement pour la convivialité du lieu et l'accueil chaleureux de son propriétaire.

 

Une deuxième répétition cet après-midi et concert ce soir à 22 heures. Nous y présenterons des compositions et deux morceaux tirés du répertoire traditionnel chinois de la province de Shandong.

 

Levé tôt nous allons prendre une marche le long du lac Hu Hai histoire de délier nos muscles un peu enkilosés par les 14 heures de vol que prend le périple Toronto-Beijing. Le temps est radieux et le soleil parvient à percer la brume matinale auquel s'ajoute la pollution provenant des voitures qui est un réel problème ici.

 

Beaucoup de gens en vacances, c'est la fête nationale. Une semaine où les touristes, chinois pour la plupart, envahissent littéralement les bords du lac louant bateaux, vélos et autres pousse-pousses. Les restaurants sont pleins à craquer, ça mange, boit, discute et rit dans un brouhaha somme toute sympathique mais non moins fatiguant.

 

Dans le hu tong où se situe notre hôtel, à quelques minutes du club, des centaines de personnes visitent les nombreuses boutiques où l'on retrouve vraiment de tout: bibelots, appareils électroniques, disques, instruments de musique, vêtements, chapeaux et plus encore. Je ne parle pas de la nourriture faites sur place que l'on peut consommer sur la rue: crêpes, brochettes, glaces, sandwichs, raviolis (chinois...) etc. Beaucoup de petits restaurants qui "débordent" sur le trottoir. Difficile de savoir où ils commencent et où ils finissent!

 

De belles rencontres lors de notre marche: un père et son fils désirent s'entretenir en anglais avec nous. Ils entament la discussion. Le fils, 11 ans, étudie le piano (ses compositeurs préférés sont Mozart, Beethoven et Schubert) et chante dans une chorale. Il adore les mathématiques et trimbale avec lui son livre d'école qu'il consulte pendant les promenades sur le bord du lac. Le père pose des questions sur les problèmes inhérents au Québec et au Canada, la langue, l'éducation, la perception des uns par rapport aux autres etc. Se joint à nous un professeur de mathématique à la retraite originaire de Russie. Son passe temps? Le vélo acrobatique! Une vieille dame et un monsieur en chaise roulante entre dans la conversation. La discussion dérive sur les avantages et désavantages de nos cultures respectives. Passons une bonne heure à discuter. 

 

Nous nous quittons avec profusions de sourires et poignées de main comme de vieux ami(e)s.

 

Je termine ce texte et j'entends un homme chanter dans la rue à pleine voix. Comme ça.

 

Comme un oiseau. 

 

 

Par Yannick Rieu - Publié dans : Culture - Communauté : Blogueurs du Québec
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés