Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 avril 2017 2 11 /04 /avril /2017 17:49

Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie.

J. Prévert

Comme la rose

Sa prose

Sous la fleur

Portait des épines

Écorchant parfois

L'amour propre

De ceux qui en croquent

Les consciences torves

Les regards borgnes

Laissant pantois

Les compteurs à zéro

Les riches cloportes

Les curés un peu trop...

Philanthropes 

La férocité

Sourire aux lèvres

Le bon point

La bonne grève

Casquette vissée

Cigarette et sourire en coin

Lever le poing

Élever la voix

Sans hurler

Sans gueuler

Indiquer une voie

Sans jamais rêver 

De triompher

 

Qu'il est grand!

Méticuleux orfèvre

Jonglant et maniant

Le verbe qui claque

Qu'il est bien!

Qu"il est haut!

Qu'il est bon!

Le fouet qui oint

La poésie qui frappe

Les cerveaux

Avec précision

Attaché à son pays

À sa langue et son esprit

À la fraternité

À l'égalité

Aux peuples, aux ouvriers

Aux mal-aimés, aux délaissés

Aux petits

Aux perdants oubliés

Sans-dents 

À ces ceux sortis du nid

Dont un certain progrès

Les rayant d'un trait 

Les raillant sans arrêt

Progrès condescendant

Ne leur offrant 

Finalement

Que peu d'attraits

Ce cher Prévert

S'il s'en cogne

De notre époque!

S'il s'en moque!

Et sans doute

Un peu pervers

Sans vergogne 

Par un quelconque cuistre

Se fera traiter

À n'en pas douter

De populiste!

Partager cet article

Repost0
Published by Yannick Rieu - dans Culture