Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 janvier 2017 4 26 /01 /janvier /2017 03:25

Alors

La mort

Tu veux qu'on se tutoie?

La mort, la mort...

On en fait tout un plat

Alors que moi

Je la vois

Rire aux éclats!

---

Parfois...

 

Ô comme ils sont fatigants

Ces intrigants

Tous ces savants

Ennuyants barbants

Qui vous expliquent le monde

Le pourquoi et le comment

Pourquoi Trump est immonde

Comment sauver la planète

Pourquoi il faut que ça s'arrête 

Avant que tout ne pète

Que la pollution c'est pas bon

Qu'il fallait être Charlie

Quand on te l'a dit

Le temps d'un instant 

Juste au bon moment

Parce que ca fait bien

Honnête citoyen

Éco-responsable

Consommateur averti

La tête dans le sable

Pour le développement durable

Parce que c'est profitable

Et c'est pas n'importe qui

C'est le gouvernement

Qui le dit

Ils psittacisent

Des idées molles

De drôles d'idées

Des idées assises

Qu'on leurs a soufflé 

À l'école

Ces éternels touristes

Handicapés du sentir

Toujours en piste

Cultivés et ivres

De livres

Ne savent plus regarder

Une étoile se lever

Un nuage passer

Ne savent plus compter

Le temps des saisons

Celui des moissons

Des semences et du don

Ne savent plus goûter

La terre sous leurs pieds

Humer 

Le vin tiré 

Ecouter

Ils traversent la vie

En zombies 

Pratiquent le yoga

Le stretching et la méditation

Le jogging et la génuflexion 

Et toutes ces choses-là 

Qui sont si bonnes

Pour leur personne

Ils sont déplaisants et dérisoires

Méprisants et rasoirs

Tellement loin porte leur regard

Que s'il pouvait faire le tour de la terre

Ils ne verraient encore et toujours que leur derrière

---

Le silence est un mensonge

Dans bien des cas

Quand on y songe

Le silence est un mensonge

Bien délicat

---

Oui mais...

 

Vingt six mille cent soixante et onze bombes

Vingt six mille cent soixante et onze tombes

Que ce si cher et acclamé 

Barak!

En une année

Aura creusé 

La claque!

Alléluia!

Trois bombes par heure

Obama!

Pacificateur

Prix Nobel de la paix

Alors qu'il n'avait pas encore

Largué ce si cher trésor 

Lui qui n'avait encore

Rien fait

Before

À la plume d'or

Sur ses arrêts de mort

Avec élégance 

Signa

Vingt six mille cent soixante et onze fois

Avec éloquence

Annonça

Avec prestance

lança   

Dans un silence béat

Sous le charme

Aidé de médias 

Foules aphones

Armes

Missiles et drones

Jeune et beau

Grand et noir de peu

Et de peau

Tellement d'espoir!

Faisons un aveu

On s'est fait avoir

Ou on a fait semblant

Pauvres manants

D'y croire

Faites vous une raison

Les décideurs

Sont ailleurs

Ils ne sont pas

De la Blanche Maison

Tout au plus

En mission

Invités d'horreur

En toute convivialité 

Pour un repas

Le temps de passer

En toute amitié

Un contrat

Ils sont

Non élus

Ces faux-culs 

Tireurs de ficelles

Vendeurs de canons

De pilules et de chansons

Et font

À tire d'aile

Dans la déraison

Partager cet article

Repost 0
Published by Yannick Rieu
commenter cet article

commentaires